Marat
Jean-Paul
(1743 - 1793)

Médecin à Londres en 1765 et vient se fixer à Paris en 1777. Il publie des expériences sur le feu, la lumière, l'électricité.  Il publie un jourmal L'ami du Peuple. Il s'attaque aux fausses idôles Necker, Mirabeau, La Fayette . Il est mis en accusation pour ses écrits incendiaires le 12 avril 93 et acquité et porté en triomphe par la foule le 24. Il est assassiné par Charlotte Corday proche des Girondins le 13 juillet 1793